La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

Voeux du Maire de Rosheim : Bilan et perspectives.

Les cérémonies de voeux des maires sont souvent l'occasion de faire le bilan des investissements et des projets menés ou à venir de nos communes.
Michel Herr, Maire de Rosheim et Président de la Communauté de Communes ne déroge pas à cette tradition.

Voeux Rosheim 1.jpg
Michel Herr.
©Laetitia Paz-Pelletier

Dimanche matin, la Halle au Marché - Espace Marie-Anne Reibel était comble pour la cérémonie des voeux du Maire.
Entouré de ses adjoints, de nombreux élus locaux et régionaux, et de Stefan Hattenbach, maire de Kappelrodeck, Michel Herr a ouvert son discours en évoquant les événements tragiques de l'année passée, avant d'énumérer les grands axes principaux menés par la ville de Rosheim en 2015.
On retrouve parmi ces points importants : le complexe sportif dont la fin toute proche des travaux est annoncée, l'aménagement de l'entrée de la ville en venant de Boersch, la création d'un espace ludique destiné aux enfants et la signature du permis de construire sur le site du Meyerhof en date du 22 juin 2015.

L'année 2016 marquera la poursuite des chantiers engagés avec l'aménagement des abords du complexe sportif, et la suite de la restauration de l'église Saint-Étienne, dont les travaux ont débuté en décembre.  
La rue des Vosges subira également des aménagements à partir de la rue des Jardins et des travaux de source seront menés sur le territoire communal.
Michel Herr précise que "de nombreuses études seront à l'ordre du jour cette année : la révision du PLU, l'étude de faisabilité de mise aux normes de la Mairie, l'étude de l'espace foot, l'étude d'un emplacement de camping pour camping-car, ainsi que le lancement de la mission de maîtrise d'oeuvre sur le bâtiment Hohenbourg avec la création d'un passage sécurisé"

.
"Peut-être une petite année en terme d'investissements, mais vu les beaux projets que nous avons pour dynamiser et rendre attractive notre belle ville, il est judicieux de mettre quelques sous de côté pour le futur", précise Michel Herr, avant d'ajouter : "la baisse des dotations n'est pas sans impact sur les investissements, mais en étudiant toutes les possibilités, en rationalisant, en mutualisant et en allant à l'essentiel, nous pourrons encore faire de belles choses pour notre commune et notre territoire que nous aimons tant".

La Communauté de Communes, quant à elle, poursuivra le travail mené en 2015 en finalisant différents dossiers essentiels (article à venir sur ce sujet).

Parole aux élus :

Marie-Reine Fischer, Vice-Présidente du Conseil Régional, a affirmé lors de son discours "sa volonté de défendre les intérêts de notre région et notamment de l'Alsace". Parmi les principales actions, elle cite "la poursuite de la construction de l'avenir numérique avec la couverture de tout le territoire dans les 6 années à venir, la connexion des personnes et des territoires pour une politique de transport et d'infrastructures performants et la continuité des aménagements de gares".
Elle souhaite également "mettre la compétitivité économique, l'emploi et la formation au rang des toutes premières priorités".


Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental, salue l'action de Michel Herr et de ses adjoints pour le travail mené au sein de la municipalité et de l'intercommunalité.
Après avoir fait un rapide bilan sur les nouvelles réformes territoriales et leurs implications, il évoque le rapport budgétaire en chiffres :
"Le département du Bas-Rhin, c'est 70 millions de recettes en moins, 160 millions de dépenses sociales non compensées. Vous savez que le Conseil Départemental est en compétence pour les aides aux personnes âgées et l'APA, les aides aux personnes handicapées et la prestation de compensation du handicap, l'insertion des bénéficiaires du RSA (plus de 36 000 dans le département), la protection de l'enfance (2300 enfants qui sont placés dans le département), sont des compétences obligatoires".
Concernant ces domaines de solidarité nationale, il précise que l'État n'apporte pas de compensation financière.

Voeux Rosheim 3.jpg
Frédéric Bierry
©Laetitia Paz-Pelletier

Le Député Laurent Furst a entre autre souhaité rebondir sur la baisse des dotations en précisant que "nous ne pouvons pas encore mesurer les effets de cela. Le gouvernement a décidé d'imposer aux collectivités une contribution au redressement des finances publiques. Aucun maire ne refuse des efforts mais l'enveloppe globale qui est donnée aux collectivités locales, c'est moins 30 % en 4 ans. Moins 30 % c'est considérable et cela va changer la donne".
Il conclut son discours en revenant sur les attentats avec une phrase qui parlera à tout le monde : "Il faut avoir à l'esprit que face à cette situation nous ne sommes pas de droite, nous ne sommes pas de gauche, nous ne devons être qu'un, nous ne devons former qu'un peuple, le peuple de France face à l'inadmissible, face à l'insupportable".

Voeux Rosheim 2.jpg
Laurent Furst.
©Laetitia Paz-Pelletier


L'excellent Orchestre des Promus a ponctué cette cérémonie par plusieurs interventions musicales.

 

 

Laetitia Paz-Pelletier.

 

 



18/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres