La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

Une deuxième vie pour les jouets avec l'Apepa.

C'est il y a douze ans que naissait à Rosheim la première bourse aux jouets organisée par l'Apepa (Association des Parents d'Élèves de l'Enseignement Public en Alsace).
Cette initiative très bien accueillie par le public a triple vocation : celle d'acquérir jeux et jouets à bas prix pour les uns, de mettre en vente ces mêmes articles et d'en retirer un petit bénéfice pour les autres, mais également de pouvoir soutenir des projets pour les écoles de la ville.

noel 2015 rosheim 010.JPG


Dès samedi en fin de journée les membres de l'Apepa, présidée par Thierry Loth à Rosheim, se sont installés dans la Halle au Marché pour accueillir les 72 vendeurs et réceptionner les 1500 jouets qui étaient mis en vente dès le lendemain matin après une scrupuleuse vérification de l'état de ces derniers.
Selon Tania Blondeau-Patissier, responsable de la bourse aux jouets, beaucoup de parents ont dû s'armer de patience pour voir leur tour arriver et des caisses de moins de 10 articles ont été créées pour faciliter le passage de chacun.
Pas moins de 20 membres de l'Apepa étaient présents pour s'affairer à cette tâche le samedi.


Dès le lendemain matin 9h, à l'ouverture de la bourse, la halle était prise d'assaut par des familles désireuses d'acquérir des jouets à prix tout à fait raisonnable.
On trouvait sur les étals des jouets pour toutes les tranches d'âges, des jeux de société, des CD et DVD et des livres qui se retrouveront sans doute pour beaucoup d'entre eux sous le sapin de Noël.

Au total, 829 jouets (soit environ 55 % des dépôts) ont trouvé un nouveau petit propriétaire pour un total de 251 acheteurs. Ces chiffres sont comparables à ceux de l'an dernier.
Pour Tania Blondeau-Patissier et les membres de l'Apepa la motivation reste sérieuse : "Les bénéfices de cette vente ne sont pas encore attribués. Pour l'heure, nous étudions les projets des écoles et du collège afin de déterminer vers quoi nous allons nous tourner.
L'an dernier, nous avons par exemple financé des lampes pour les vélos des collégiens".
Un tapis d'éveil avait également été offert à l'école maternelle du groupe scolaire du Rosenmeer.

Les jouets invendus qui ne seront pas réclamés par les vendeurs seront remis à Caritas, Secours Catholique.



07/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 171 autres membres