La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

Un concert de prestige pour l'Ascension à Saints-Pierre et Paul.

Comme chaque année, l'Association Les Amis de Rosheim proposera, en ce jeudi 5 mai, son traditionnel concert de l'Ascension sous les voutes de l'église romane. Mais le millésime 2016 sera un cru de prestige, marquant le retour du choeur Camerata Carolina d'Heidelberg, dans un programme intitulé "Délicatesses viennoises".

 

camerata.jpg

© Universität Heidelberg.

 

Le choeur de chambre Camerata Carolina est un ensemble d'une quarantaine de musiciens regroupant les meilleurs éléments issus du grand choeur du Centre National d'Études de l'Université d'Heidelberg, la Capella Carolina. Lauréat de nombreux prix internationaux (Riga, Mannheim, Riva del Garda...), il est placé sous la direction du Professeur Franz Wassermann, élève du grand Helmuth Rilling, qui poursuit en parallèle une belle carrière internationale (Canada, États-Unis, Chili, Géorgie, Arménie) en tant qu'enseignant, chef d'orchestre et chef de choeur.

 

La tournée "Délicatesses viennoises" ne comprend que deux dates en France (un autre concert se tiendra le 26 juin en l'église abbatiale d'Ebermunster), les rosheimois mélomanes, ou simplement curieux, sont donc particulièrement gâtés. Comme son nom l'indique, le programme sera composé en totalité d'oeuvres de musique spirituelle viennoise, couvrant plus d'un siècle de création. Et au milieu de noms célèbres viennent se greffer quelques musiciens peu connus, mais non moins passionnants.

 

Ainsi, le choeur proposera son interprétation du motet Du bist's, dem Ruhm und Ehre gebühret de Haydn, du célèbre Laudate Dominum de Mozart ou du Christus factus est d'Anton Bruckner. Des chants sacrés de Johannes Brahms ou d'Hugo Wolf (Geistliche Lieder, sur un texte de Joseph von Eichendorff) seront aussi interprétés. Et quelques surprises viendront pimenter ce programme déjà très riche, à l'image d'un De profundis (Psaume 129) qui fut longtemps attribué à Mozart, avant que l'on ne découvre qu'il était en fait l'oeuvre de Georg Johann Reutter. Ou encore des pièces d'Otto Nicolai, compositeur allemand plus connu pour son opéra Les Joyeuses Commères de Windsor, mais qui fut aussi l'un des fondateurs de l'Orchestre Philharmonique de Vienne.

 

De quoi élever les âmes et les coeurs en ce jour de l'Ascension, dans le cadre idéal offert par la nef et les vieilles pierres chargées d'Histoire de l'église romane.

 

Rendez-vous donc au coeur de la Vienne "spirituelle", le Jeudi 5 mai à 17 h.

 

Entrée libre - Plateau.

 

Laetitia Paz-Pelletier.

 

 



28/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres