La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

Charles Unger, Marie-Jeanne Gillmann et Marie-Rose Blattner exposent à Obernai.

Trois peintres originaires du "Grand-Est", deux Alsaciens et une Lorraine, se retrouveront pour une exposition commune à la Salle des Saints-Patrons d'Obernai, du 8 au 14 juin prochains. Une belle occasion pour les retrouver, ou pour les découvrir.

 

 

 

Affiche obernai.jpg

 

 

Résidant à Neuwiller-lès-Saverne, Marie-Jeanne Gillmann s'exprime par une grande diversité des genres qui dégage une richesse et une passion certaines à travers une peinture figurative, classique ou contemporaine. Autodidacte, elle a été très influencée par les impressionnistes, ainsi que par les grands maîtres de l'École Hollandaise, à l'image de Rembrandt. Mais elle reste en recherche permanente de créativité, tenant à explorer des sensibilités et des styles différents pour en puiser l'essence nécessaire à son développement.  C'est pourquoi elle continue à se construire auprès de peintres de renommée internationale.

 

portrait-gillmann-12-386x320.jpg

 

Alsacienne du Pays de Hanau © Marie-Jeanne Gillmann.

 

 

 

Installé à Pfulgriesheim, Charles Unger est lui aussi autodidacte. Il peint à l'huile sur toile, et aime représenter  les "ambiances"  qui attirent son attention. Il puise son inspiration dans la vie de tous les jours, que ce soit au cours de ses voyages, ou en Alsace où il a ses racines.  Cette approche d'observateur  l'a conduit naturellement vers une peinture figurative très réaliste où la recherche d'effets de lumière n'est jamais absente.

 

 

giardino.jpg

 

Il Giardino © Charles Unger.

 

 

Originaire de Forbach, Marie-Rose Blattner est retraitée de l'enseignement. Elle a suivi une formation en arts plastiques, ainsi qu'en Histoire de l'Art.

Son univers pictural se nourrit de tout ce qui l'entoure au quotidien et de toutes ses rencontres et découvertes. Elle aime le monde silencieux des natures à regarder, peut-être dans l'espoir d'y croiser l'éblouissement au delà de l'image. Elle reste fidèle à la figuration pour fixer son émotion sur la toile, mais quelquefois , le chemin se veut plus abstrait pour vagabonder à sa guise.

 

vase.jpg

 

Le vase ébréché © Marie-Rose Blattner.

 

 

Exposition ouverte tous les jours du 8 au 14 juin, de 10 h à 18 h sans interruption.

 

Hôtel de Ville d'Obernai - Salle des Saints-Patrons.

 

 

Laetitia Paz-Pelletier.

 

 



26/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 168 autres membres