La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

Rebondissement et manque de transparence dans l'affaire Suez à Griesheim.

Les nouvelles arrivent au compte-gouttes depuis hier soir où un rebondissement semble avoir eu lieu dans l'affaire Suez-Sita qui souhaite implanter une plate-forme de traitement et valorisation des terres polluées à Griesheim.
Pour prendre connaissance du dossier, suivez le lien ci-dessous :
http://www.la-gazette-des-9.com/le-projet-suez-qui-fait-scandale-a-griesheim-pres-molsheim

D'après les informations communiquées par l'adjoint au maire de la commune, Loïc Muller, Suez semblerait avoir informé la mairie de son souhait de se retirer du projet.
N'ayant pu obtenir des informations plus précises suite à mes différentes prises de contact, il apparaît clairement sur la page Facebook "Non à l'implantation de SUEZ à Griesheim 67870" que l'entreprise Suez s'est adressée à la DREAL pour faire annuler l'enquête publique qui devait avoir lieu du 26 octobre au 21 novembre 2015.
La préfecture devrait se prononcer à ce sujet très rapidement.


suez annulation.JPG

 


Par ailleurs, la réunion annoncée hier dans mon précédent article qui devait se tenir à la salle "Les Joyeux" se tiendra finalement dans la salle sportive du village à 19h30.
En conclusion, les choses bougent dans ce dossier mais les informations manquent encore de clarté.

Le public et l'association AGAPE soulèvent quelques questions légitimes :

A - L'enquête publique va-t-elle être abandonnée ?
B - L'entreprise Suez va-t-elle retirer son projet ?
C - L'entreprise DENNI-LEGOLL va-t-elle elle retirer son projet ?
D - Le site de Véolia ne constitue-t-il pas une solution de repli ?  

 

Loïc Muller apporte à ces questions la réponse suivante : "Nous travaillons sur les 3 premières évidemment ; sur le point D je pense que cela suffit, qu'ils aillent ailleurs non ?"

Autre question posée par des habitants de la Communauté de Communes :
La Préfecture peut-elle se tourner vers une autre société, peut-être SITA Neoter/VINCI, cela existe déjà ?
L'entreprise Denni-Legoll va-t-elle se retirer du dossier ?

À ces interrogations, Loïc Muller affirme donc que la municipalité travaille sur les questions concernant le site de Griesheim. Quant au sujet d'une possible solution de repli vers le site de Véolia, il répond simplement : "Qu'ils aillent voir ailleurs". Oui, mais alors où ?

Quels sont réellement les dessous de cette affaire ? Un nouvel élément a été dévoilé sur la page Facebook du collectif. Il s'agit d'un mémoire rédigé par un élève de l'INSA déposé en juillet 2013, classé confidentiel jusqu'en 2018 et qui mentionnait déjà l'entreprise Denni-Legoll et le site de Griesheim.

Cliquez sur la photo pour agrandir le texte :

mémoire.JPG

D'autres informations peuvent arriver dans les heures qui suivent sur ce dossier pour le moins opaque. Restez connectés, pour l'instant sur ma page Facebook :

 

https://www.facebook.com/lagazettedes9

 

 

Laetitia Paz-Pelletier.

 





 







23/10/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 168 autres membres