La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

Procession mariale à Rosheim.

Comme chaque année, les habitants de Rosheim se préparent à célébrer la Vierge Marie.
L'événement se tiendra le dimanche 4 septembre au départ de l'église Saint-Étienne, jusqu'à la grotte de Lourdes.
Le départ de la procession aura lieu à 21 h.
À cette occasion, de nombreux commerces et monuments de Rosheim s'habilleront de lampions pour éclairer le passage de la procession aux flambeaux et les riverains sont invités à parer leurs fenêtres de lumignons.

                                                 retraite flambeaux 035.JPG
                                                 ©La Gazette des 9 / Photos archives 2015.

 

 

Approfondir avec l'histoire : 

"Cette consécration de la ville de Rosheim à Notre-Dame remonte au lendemain de la Guerre de Trente Ans (1618/1648) durant laquelle la population avait échappé de justesse à l'extermination.
En signe de reconnaissance pour cette grande grâce, les habitants tenaient à exprimer publiquement leurs sentiments de gratitude à la Vierge Marie.
À cet effet, le magistrat de la ville proposa d'introduire à Rosheim une confrérie en l'honneur de la Sainte Vierge, sur le modèle de celle qui avait été fondée à Munich.

En 1695, la fête de la Nativité de la Sainte Vierge fut choisie comme la solennité principale de cette confrérie et fut célébrée au même rang que les grandes fêtes de l'année.

En 1949, lors du neuvième centenaire de la consécration de l'église Saints-Pierre-et-Paul par le pape alsacien Léon IX, le recteur d'alors, le Chanoine Joseph Jérôme, invita les habitants à illuminer leur maison pour cette cérémonie du soir.

En 1954, à l'occasion de la clôture de l'année jubilaire en l'honneur de Notre-Dame de l'Immaculée-Conception, cette cérémonie prit une nouvelle forme : la procession, où tous les habitants portent des cierges allumés, part de l'église Saint-Étienne et se dirige vers l'église Saints-Pierre-et-Paul.
Là, toute la population prie devant la grotte de Lourdes.

L'éclat de cette procession fut encore rehaussé lors des grandes cérémonies données pour la béatification du père Modeste Andlauer en 1955.
À cette occasion, la musique municipale, les Sapeurs-Pompiers et la chorale Sainte-Cécile prirent part à la procession. Depuis lors, la population a vraiment donné son approbation à cette cérémonie religieuse, non pas comme une sorte de folklore, mais comme un véritable acte de reconnaissance à Celle qui a toujours été la grande protectrice de leur cité."

 

Sources : Bulletin paroissial de la communauté de paroisses du Rosenmeer (Septembre 2016).



30/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres