La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

Ma saison, de Rose de Buci.

Nous sommes aujourd’hui le premier septembre.

Les jours commencent à fermer leurs paupières de plus en plus tôt et je sens l’automne approcher. La nature se mue peu à peu comme la chrysalide devient papillon, et les couleurs du dehors s’étalent comme une toile de maître, bientôt elles éclateront en artifice pour faire place à la nouvelle saison. La vigne s'étoffe et les grains de raisin s'offrent aux derniers rayons du soleil d'été. Les grands noyers majestueux se sont parés de fruits qu'ils portent en bijoux que l'automne leur enlèvera avec délicatesse et l'or des blés a rejoint les greniers. La nature se fera bientôt séduisante, offrant au regard d'Adam une pomme bien rouge et fruitée. Le marronnier compatissant offrira ses grosses billes aux écoliers qui, le temps d'un instant, oublieront l'odeur d'un cahier trop neuf qu'il leur faudra remplir très vite. L'automne, dans sa grande robe rouge et or, posera sa traîne sur le sol pour devenir l'écrin silencieux des pas du promeneur.

Le fragile été s'en ira, emportant avec lui sa chaleur et ses derniers rayons joueront avec les feuilles aux mille couleurs en kaléidoscope. Les ocres épouseront les bruns, les jaunes domineront les verts vifs ou pâles, les pourpres donneront aux derniers éclats de soleil leur chaleur. L’odeur de l’herbe fraichement coupée se fera souvenir et la mousse embaumera les prairies, champignons et lichens distilleront leurs parfums sous la rosée des matins plus tardifs. Peu à peu la nature se préparera à partir en dormance pour l’hiver, déposant à nos pieds ses offrandes de noisettes croquantes, de châtaignes farineuses, de poires sucrées et de raisins juteux. Le vent soulèvera en tourbillon les feuilles, les ruisseaux continueront à chanter leur mélodie légère, et le froid glacera les os des petits vieux sur les bancs. J’entends les violons de l’automne jouer leur mélodie, je l’entends si bien qu’elle me paraît familière. L’automne est ma saison, peut-être parce que l’équinoxe de cette saison a accueilli ma naissance, peut-être parce que ma plume se fait légère et dansante comme une feuille quand mon regard se pose sur ses couleurs, ou peut-être est-ce parce que mon automne est arrivé.

 

© Rose De Buci via La Gazette des 9 - Toute reproduction autre qu'un partage intégral de l'article interdite.



28/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres