La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Bischothèque, l'écriture en ateliers.

Créée il y a plus de 10 ans à l'initiative de Brigitte Martz-Orthlieb, auteur entre autre du roman La rencontre, la Bischothèque et son univers littéraire n'a de cesse d'éveiller la curiosité, les vocations et l'intérêt d'un public de plus en plus attiré par l'écrit, et désireux de franchir le pas qui sépare l'envie de la réalisation. Les différents ateliers qu'elle propose permettent ainsi à chacun de se lancer dans la conception d'un texte, en offrant les bagages et les outils qui accompagneront ce beau voyage.

bish2.jpg

©Laetitia Paz-Pelletier/La Gazette des 9.

 

Lorsqu'elle créé la Bischothèque à Bischoffsheim, Brigitte Martz a déjà derrière elle une solide expérience dans le milieu associatif. Après avoir participé à des stages au sein de l'ALEPH de Paris (centre de formation professionnelle à l'écriture), elle intègre le Crapt Carrli, organisme de formation et d'insertion basé à Strasbourg chargé, entre autre, de lutter contre l'illettrisme.
Elle y travaille comme bénévole, et participe à l'événement Plaisir d'écrire. Elle organise de petits stages entre amis, amis qui, peu à peu, viennent avec leurs propres amis et c'est ainsi que l'idée de créer une association s'impose à elle : la Bischothèque est née.

 

Le premier dimanche de chaque mois, une quinzaine de personnes sont conviées à participer à des ateliers qui peuvent prendre diverses formes. Le principe en est simple : Brigitte Martz commence par engager un échange autour d'une citation, d'une photographie, d'un tableau ou d'une sculpture, d'une phrase-clé tirée d'un roman afin de dégager un thème.
À l'issue de ce dialogue, chacun est invité à rédiger un texte court, qui peut prendre par exemple la forme d'une lettre, d'un poème, d'un passage de roman ou de nouvelle.
Après environ 45 minutes de travail rédactionnel, les participants sont amenés à lire à voix haute leur création, si possible en argumentant leur choix.

Au fil des séances, chacun s'approprie sa propre personnalité littéraire et, après une dizaine de rencontres, le sentiment d'être sûr de soi commence à s'installer.

 

Le maître-mot de ces ateliers est donc le partage et sa conséquence naturelle, l'émulation. Partage de la vision que chacun peut avoir à partir d'un simple objet, d'une photo, d'un extrait de texte, d'une toile ou d'une phrase parfois banale, vision naturellement différente en fonction des personnalités. Et émulation dans la mesure où tout jugement de valeur étant proscrit, les discussions suivant les lectures prennent la forme d'échanges constructifs dans lesquels l'expérience des uns ne peut qu'amener les autres à progresser dans leur propre recherche.
"Je participe à ces ateliers depuis dix ans déjà. Le fait de composer en groupe ne me pose pas de problème et j'ai constaté une évolution de mon écriture au fil du temps" explique Josette Sénart.

Lors du printemps des poètes, au mois de mars dernier, Brigitte Martz organisait un atelier d'écriture à la Médiathèque de Rosheim sur le thème de l'amitié et des carnets de poésie de notre enfance.
Durant l'après-midi, sur un sujet donné, les participants se sont plongés dans un récit, souvent poétique, pour s'exprimer sur le sujet et ont fait lecture de leurs écrits.
"Cet atelier résulte d'un souhait de s'ouvrir à un plus large public" explique Brigitte Martz.

Les inscriptions à la Bischothèque restent ouvertes tout au long de l'année.
Pour tous renseignements complémentaires : 
http://labischotheque.canalblog.com/archives/2010/08/02/18726768.html

bish1.jpg

©Laetitia Paz-Pelletier/La Gazette des 9.





Laetitia Paz-Pelletier.



08/04/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 168 autres membres