La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

La Gazette des 9, le journal de Rosheim et du Piémont des Vosges

Cuisine alsacienne




Recette des Käseknepfle

Dans la gastronomie alsacienne on trouve de délicieux plats plus ou moins économiques.
Voici une recette à faible coup simple et rapide à faire !

knepfle3.jpg


Käseknepfle :

300 gr de fromage blanc
300 gr de farine
3 oeufs entiers
Sel, poivre persil ou ciboulette.
Beurre

Mélanger le fromage blanc ou oeufs battus en omelette, puis ajouter progressivement la farine tamisée et assaisonner selon votre préférence. (Personnellement, j'ajoute des lardons allumettes à la préparation).

knepfle1.jpg

Faire bouillir une marmite d'eau ou de bouillon et former des quenelles avec la préparation à l'aide de deux cuillères que vous plongerez dans l'eau bouillante.
Une fois qu'elles remontent à la surface, sortir les quenelles de l'eau à l'aide d'une écumoire et réserver.

knepfele2.jpg

Faire fondre un peu de beurre à la poêle et faire dorer les käseknepfele que vous accompagnerez d'une salade verte aux croûtons et aux lardons (facultatif).


Laetitia Pelletier


06/02/2019
2 Poster un commentaire

Gâteau aux pommes à l'alsacienne.

En Alsace, la tarte aux pommes est souvent à l'honneur sur nos tables, mais que diriez-vous d'un peu plus de consistance ?
Je vous propose aujourd'hui la recette du gâteau aux pommes à l'alsacienne. Ultra moelleux et au goût original, ce gâteau séduira à tous les coups !


                                         gateau aux  pommes.jpg



Ingrédients :

175 gr de sucre
3 oeufs entiers
75 gr de beurre
1 ou 2 sachets de sucre vanillé
1 paquet de levure chimique
1 pincée de clous de girofle réduits en poudre (personnellement je n'en mets pas plus de trois)
1 cuillère à soupe de cannelle
1 pincée de sel
375 gr de farine
4 belles pommes
2 cuillères à soupe de gelée de framboises ou de groseilles
1 verre de lait ou 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
Sucre glace


Préparation :

Fouetter les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter le beurre ramolli, le sucre vanillé, les clous de girofle, la cannelle, le sel, puis la farine tamisée additionnée de levure.
Ajouter petit à petit le lait (ou la crème) et travailler jusqu'à obtenir une pâte molle.
Verser le mélange dans un moule beurré et fariné.
Couper les pommes en quartiers qu'on entaille en évitant de couper entièrement : les poser sur la pâte.
Faire cuire à four moyen pendant 30 minutes (Th°5 dans mon four) et surveiller la cuisson.
Sortir du four et recouvrir les quartiers de pommes de gelée.
Remettre au four pendant 5 minutes.

Démouler après refroidissement et saupoudrer de sucre glace.



©Laetitia Paz-Pelletier







08/10/2016
1 Poster un commentaire

L'utilisation des vins en cuisine.

La vendange du crémant d'Alsace débute aujourd'hui dans notre belle région. Les vins tranquilles seront quant à eux vendangés dès le 22 septembre.
Pour ceux et celles qui se demandent comment utiliser le vin en cuisine, je vous propose de faire un petit tour d'horizon de la question.

nature 089.JPG
©Laetitia Paz-Pelletier/La Gazette des 9.

Vins rouges, vins blancs ou rosés, cidres ou liqueurs, font partie intégrante de l’art culinaire français.
Servis en apéritifs, lors d’un repas, ou en digestifs, ils vous accompagnent jusque dans votre assiette.
Cuisinés depuis des siècles, le vin s’invite dans les plats sucrés ou salés sous forme de marinades, de sauces ou de courts-bouillons et devient parfois l’ingrédient essentiel du plat cuisiné.

Les gibiers, les œufs et fruits pochés se marieront très bien avec les vins rouges. On trouve parmi les recettes cuisinées au rouge le célèbre bœuf bourguignon, le coq au vin ou encore le tournedos à la bordelaise.
Les vins blancs, qu’ils soient secs ou moelleux, parfumeront délicatement poissons et fruits de mer ou encore volailles et sabayons.
Les vins de liqueur tels que le madère, le porto ou le marsala sublimeront le foie gras en assaisonnement, le confit de canard ou encore les rognons.
Les vins rosés, supportant mal les cuissons, seront quant à eux réservés aux plats froids et  plus particulièrement aux desserts comme les fraises ou le melon.

Pour ceux qui se posent la question de savoir s’il faut utiliser un grand vin pour cuisiner, la réponse est non.
Vous apprécierez bien plus votre grand cru qui libérera tous ses arômes en le dégustant dans un verre.
De plus, beaucoup de recettes ne nécessitent pas beaucoup de quantités de vins. Préférez alors les petites bouteilles de 25 ou 50 cl vendues dans la commerce, mais rien ne vous empêche de prélever un peu de vin qui accompagnera votre plat tout au long du repas.

Texte et crédit photo : ©Laetitia Paz-Pelletier.


12/09/2016
0 Poster un commentaire

Coq au vin rouge d'Ottrott.

Le coq au vin est une recette qui, d'après les historiens, remonterait à la conquête de la Gaule par Jules César. Symbole de vaillance, le coq fut envoyé au général romain par un chef arverne assiégé. Touché par ce geste, César aurait invité l'assailli à un repas, où il lui aurait servi le coq cuit au vin.

Plusieurs régions en revendiquent la paternité. Je vous propose la version alsacienne !

 

Coq_au_vin_rouge.jpg

 

Proportions pour 6 personnes :

Ingrédients :

1 jeune coq de 2 kg,
3 échalotes,
3 carottes,
2 gousses d'ail,
Sel, poivre,
200g de lardons fumés,
5 cl de cognac,
50 g de farine,
250 g de champignons,
75 g de beurre,
2 cuillers à soupe d'huile d'olive,
1 bouteille de Rouge d'Ottrott.

Préparation :

Découper le coq,
Faire chauffer le beurre et l'huile à feu vif,
Ajouter le coq,
Assaisonner,
Laisser dorer,
Éplucher les légumes et peler les échalotes,
Coupez les en rondelles,
Retirer les morceaux de volaille,
Faire suer légumes et échalotes,
Ajouter la farine en remuant avec une spatule en bois jusqu'à ce que la farine roussisse légèrement,
Verser le cognac, flamber,
Mouiller avec le Rouge d'Ottrott,
Ajouter l'ail haché,
Remettre les morceaux de coq.
Couvrir et cuire 90 minutes à feu doux,
Ajouter les champignons émincés,
Ajouter les lardons fumés,
Cuire encore 30 minutes à découvert,
Vérifier l'assaisonnement,
Servir.

En accompagnement, vous dégusterez, bien sûr, un Rouge d'Ottrott.

Et Bon Appétit !!!


29/08/2015
0 Poster un commentaire

Recette de la traditionnelle Linzertorte

Je vous propose aujourd'hui une tarte d'origine autrichienne, dont la première trace remonte à 1653. En Alsace, nous utilisons pour la pâtisserie beaucoup de recettes venues d'ailleurs. Mais nous y apportons notre propre touche. Alors, bon appétit !

 

 

Ingrédients :

-180 gr. de farine
-180 gr. de beurre mou
-120 gr. de sucre fin
-1 œuf + 1 jaune
-1 cuillère a café de cannelle
-200 gr. de poudre d’amande
-250 gr. de confiture de framboise


Préparation : 

Travaillez le sucre et le beurre pour obtenir une crème.
Ajoutez l’œuf, la farine, la poudre d’amande et la cannelle.
Travaillez le tout puis faire une boule et la mettre au réfrigérateur 30 mn.
Sortez la pâte 10 mn avant de l’étaler.
Préchauffez le four à 200°.
Gardez ¼ de la pâte pour faire les tresses, étalez le reste et froncez un moule.
Garnir de confiture et faire la tresse.
Badigeonnez avec le jaune d’œuf et enfournez pour 40 mn.

lintzetorte.jpg


28/08/2015
0 Poster un commentaire